L’Abécédaire du Care (Livre)

Publié le : 11 / 05 / 2018

M Philippe Giafferi, créateur d'Alzheimer Domicile et ainsi toujours acteur de notre territoire, continue à s'impliquer dans le "soin" au sens le plus large possible. Cette fois, c'est à travers ses écrits qu'il nous invite à réfléchir et développe ainsi la thématique du "to care", traduite par : prendre soin, soutenir les forces de vie, faire attention, se soucier de. Un concept assez récent, venu tout droit des États-Unis et qui a pour vocation d’apporter un accompagnement aux personnes pour qui le quotidien n’est pas toujours évident. En offrant des méthodes simples et accessibles, ce récit vous tend la main afin de maîtriser ses situations non choisies mais réelles. N’hésitez plus et emparez-vous de cet ouvrage empli d’intentions positives !

Philippe Giafferi, entré un peu par hasard dans le secteur médico-social en 1999, s’est intéressé, dès son second poste en qualité de directeur d’un Ehpad, à la relation entre les soignants et les personnes aidées. Puis, souhaitant « voler de ses propres ailes », il a créé une association facilitant le vivre à domicile des malades d’Alzheimer. Là, son attention s’étant portée sur la place de l’aidant au sein de notre société, il a conçu un service novateur : le répit des aidants. Fort de toutes ses expériences, il ouvre un organisme de formation en 2008 et devient auteur, en 2014, pour la presse spécialisée, ainsi que conseiller de la rédaction de la revue Doc Domicile l’année suivante.

EXTRAIT

L’accompagnement
Il s’agit d’une rencontre avec l’autre, d’un plaisir de soigner, en ayant conscience de participer activement et utilement. Cela devient un chemin que l’on parcourt avec la personne soignée, sans la  précéder, lui imposer la route, lui indiquer un itinéraire. Cela demande de marcher à ses côtés, en la laissant libre de choisir son Chemin et le rythme de son pas, en ayant un rôle de passeur (Transmission). Cela impose de ne pas vivre à sa place et de savoir que l’on peut quelque chose par la présence et l’écoute. Cela oblige à accepter l’inachevé, l’imperfection, l’insatisfaction des attentes professionnelles ou personnelles, sans les vivre comme un échec personnel. Cela inclut d’avoir conscience de l’aspect momentané et de sa relativité, que les solutions ne sont pas celles de l’autre, ainsi que de se remettre en cause, avant de remettre l’autre en cause.

Si l’intéressé accompagne l’autre,
a-t-il le droit :
– De s’exprimer à sa place ou d’imposer sa vision ?
– De le « contrôler », alors qu’il ne le contrôle pas ?
– D’interdire ou d’empêcher ? (sauf si l’autre est en danger).


Ses ressources
– Donner du temps au temps
– Écouter, en restant neutre et sans juger
– Être discret, patient et disponible
– Savoir attendre et partager.


Accompagner, c’est soutenir les forces de vie (To care) d’une personne, qui a besoin de se sentir humaine et qui a son propre rythme de vie. Ce n’est pas seulement tenter de la guérir (To cure). C’est, plus particulièrement, ne pas la prendre en charge mais en soins, car l’autre n’est pas un poids (petit ou lourd).

RESUME

Entre aphorismes, contes, paraboles et autres métaphores, ce livre peut guider nos émotions et nous apporter autre chose, comme la reconnaissance de ce que nous sommes, des réflexions sur des  questions intimes, difficilement partageables et même maîtrisables, un accompagnement, une écoute, un espoir… Ainsi, une loyale disponibilité de notre esprit et de notre corps permettrait de passer ces
moments plus aisément et sereinement.

+ d'infos :
www.editions-verone.com